Dar el Jaziri – Maison de la Poésie

Le Dar el Jaziri est construit au XVIIIème siècle par une riche famille de propriétaires terriens.
Il est célèbre pour avoir abrité le deuxième congrès du Neo-Destour (30 octobre-2 novembre 1937). Ces réunions, alors clandestines, se tenaient dans les grandes cours des demeures, à l’insu des autorités coloniales. C’est à ce titre que le Dar el Jaziri a été acquis par l’Etat et est devenu monument historique. Il est aujourd’hui dédié à la poésie. Les rencontres des poètes, les joutes poétiques et la bibliothèque spécialisée font du dar un haut lieu de la culture.
La cour, à deux portiques opposés, a gagné en sobriété en perdant les faïences murales. Sa sobriété est accentuée par l’usage exclusif du kadhal (pierre calcaire) que l’on retrouve en pavage, formant les colonnes et les chapiteaux, l’encadrement des portes et des fenêtres, la margelle du puits, la niche de la citerne.
Pour alimenter la citerne souterraine en eau de pluie à partir des terrasses, quatre mizab (conduites verticales en poterie vernissée verte) descendent le long des quatre angles de la cour et plongent dans les réservoirs souterrains.
La symétrie parfaite des portes et fenêtres et leurs boiseries peintes de douces tonalités de bleu procurent à cette cour si lumineuse une ambiance apaisante.
Dans les pièces qui ont perdu leurs revêtements muraux ainsi qu’une grande partie de leur frise de stuc, le regard n’est plus retenu que par la beauté des plafonds en bois peint. Les solives apparentes s’ornent de motifs floraux italianisants encadrant des éléments géométriques hispano-mauresques.
Plus élaborée est la composition décorative du plafond à caisson du kbou. Il comprend, au centre, un motif rectangulaire, encadré de plates-bandes ; l’ensemble est parsemé de fleurs. Les enluminures des plafonds se poursuivent dans les ciels de lit des alcôves latérales. Ces éléments de mobilier fixes sont conçus et exécutés au niveau de la construction même des pièces d’où leur harmonie totale avec les plafonds.

Dar el Jaziri – Maison de la Poésie

Le Dar el Jaziri est construit au XVIIIème siècle par une riche famille de propriétaires terriens.
Il est célèbre pour avoir abrité le deuxième congrès du Neo-Destour (30 octobre-2 novembre 1937). Ces réunions, alors clandestines, se tenaient dans les grandes cours des demeures, à l’insu des autorités coloniales. C’est à ce titre que le Dar el Jaziri a été acquis par l’Etat et est devenu monument historique. Il est aujourd’hui dédié à la poésie. Les rencontres des poètes, les joutes poétiques et la bibliothèque spécialisée font du dar un haut lieu de la culture.

La cour, à deux portiques opposés, a gagné en sobriété en perdant les faïences murales. Sa sobriété est accentuée par l’usage exclusif du kadhal (pierre calcaire) que l’on retrouve en pavage, formant les colonnes et les chapiteaux, l’encadrement des portes et des fenêtres, la margelle du puits, la niche de la citerne.

Pour alimenter la citerne souterraine en eau de pluie à partir des terrasses, quatre mizab (conduites verticales en poterie vernissée verte) descendent le long des quatre angles de la cour et plongent dans les réservoirs souterrains.

La symétrie parfaite des portes et fenêtres et leurs boiseries peintes de douces tonalités de bleu procurent à cette cour si lumineuse une ambiance apaisante.

Dans les pièces qui ont perdu leurs revêtements muraux ainsi qu’une grande partie de leur frise de stuc, le regard n’est plus retenu que par la beauté des plafonds en bois peint. Les solives apparentes s’ornent de motifs floraux italianisants encadrant des éléments géométriques hispano-mauresques.
Plus élaborée est la composition décorative du plafond à caisson du kbou. Il comprend, au centre, un motif rectangulaire, encadré de plates-bandes ; l’ensemble est parsemé de fleurs. Les enluminures des plafonds se poursuivent dans les ciels de lit des alcôves latérales. Ces éléments de mobilier fixes sont conçus et exécutés au niveau de la construction même des pièces d’où leur harmonie totale avec les plafonds.

29, rue du Tribunal

Voir plus

Palais et Grandes Demeures
Mosquées et Zaouias
Souks et Artisans
Découvertes