Quelques astuces pour visiter la Médina de Tunis

De Rim SOUISSI – Comptoir Azur

Visiter la Médina de Tunis : que cette perspective m’enchante ! C’est comme aller à la chasse au trésor, replonger quelques siècles en arrière, découvrir un monde qu’on n’a pas connu, celui de nos ancêtres.

Ci-dessus : une ruelle de la Médina de Tunis avec au fond le minaret de la Grande Mosquée Zitouna.

La Médina de Tunis est classée au Patrimoine de l’Unesco. Elle a été fondée en 698 et c’est l’une des plus belles avec la Médina de Fez au Maroc.

Je vous livre ci-dessous quelques astuces pour la visiter.

Visiter la Médina de Tunis avec ou sans guide ?

Pour découvrir le labyrinthe de ruelles de la Médina il vous faut forcément un guide, a minima un guide papier, si ce n’est pas un guide accompagnateur.

Si vous avez peur de vous perdre, visitez la Médina avec un guide accompagnateur. Sinon, n’oubliez pas de vous munir d’un plan détaillé. Pour information, la municipalité de Tunis a mis en place un parcours fléché. Le plan dessiné sur des carreaux de faïence à l’entrée de la médina propose deux parcours de visite au départ de la Place du Gouvernement et arrivant à la porte Bab el-Bahr (Porte de France). Le premier parcours est commercial et traverse les différents souks tandis que le second parcours, historique, passe par les différents monuments de la médina.

Je pense que cette visite est faisable seul, pour l’avoir faite moi-même.

Cependant les avantages de faire appel à un ou une  guide est :

  1. De faire la visite sereinement. Vous êtes sûrs de ne pas vous perdre
  2. De bénéficier des explications sur l’architecture, les monuments sans avoir à faire le parcours le nez dans votre guide papier.

Voici deux guides auxquels vous pouvez faire appel : Jamila BINOUS (+216) 22 53 98 08 ou Hatem BOURIAL (+216) 98 318 648.

 Un must : la vue panoramique de la Médina de Tunis.

Pour commencer la visite de la Médina, rien de tel que d’avoir une vision globale de la Médina. Pour ce faire, il faut pendre de la hauteur. Différentes terrasses existent dans la médina  et sont accessibles des nombreuses échoppes présentes dans les souks de la Médina. Elles ont le mérite de vous faire arriver sur de belles terrasses décorées de zelliges colorés.

Pour ma part, j’accède très souvent à la terrasse  du caférestaurant Mrabet après avoir dégusté un bon déjeuner ou un bon diner, typiquement tunisien.

Ci-dessus : l’une des entrées du café Mrabet. Il mêle gastronomie, terrasse et authenticité.

L’accès aux terrasses se fait par des escaliers qui ont une allure de labyrinthe. Vous passez d’une maison à une autre par le biais des escaliers.

Sa terrasse offre une vue globale sur la Médina et sur Tunis. On a la vue directement sur la Grande Mosquée, la mosquée Zitouna, puis sur les toits de Médina, la Cathédrale Saint Vincent de Paul de Tunis et le Lac de Tunis au loin.

Charme au rendez-vous, je peux vous l’assurer !

Des lieux moins connus de la Médina de Tunis.

J’ai écrit récemment un article présentant une découverte de la Tunisie sous son angle culturel avec un zoom sur la découverte de son artisanat.

A part ces lieux, voici quelques lieux moins visités ou moins connus de la Médina qui participeront à cette chasse au trésor.

Vous pouvez choisir d’entrer dans la Médina par la Porte de France ou par la Kasba.

Ci-dessus : La Porte de France, ou BabEL Bhar (porte de la Mer) : elle ‘regarde’ le lac de Tunis, plus exactement.

Personnellement j’aime beaucoup entrer par la Place du Gouvernement car on est tout de suite happé par l’ambiance de la Médina et par les souks authentiques, à commencer par le souk de bijoux. L’entrée par la Porte de France donne plutôt sur des échoppes plus ou moins authentiques, plus ou moins touristiques.

Tunis compte au moins une dizaine de souks, divisés par corporation. Les souks s’organisent autour de la Grande Mosquée. Les produits de luxe sont les plus proches de la mosquée.

Musée Torbet el Bey

Le musée Torbet El Bey est un mausolée qui abrite la majorité des membres de la dynastie Husseinites, la famille des derniers Beys ayant gouverné en Tunisie avant la proclamation de la République.

Les dômes, dont la plupart sont recouverts de tuiles vertes en forme d’écailles, dominent le bâtiment.

La Madrasa As-Slimaniya

Fondée 1754 par Ali Pacha, cette madrasa (« école ») a été reconvertie en centre culturel. Ici, on peut venir se promener, observer les œuvres présentes ou encore apprendre la riche histoire de la bâtisse.

Je la connais parce que lorsque je rends visite à Sami BARADAI, un des artisans avec qui je travaille, je passe à côté et l’émerveillement est à chaque fois renouvelé.

Sami Baradai fabrique des bijoux faits-main en argent telles que des boucles d’oreilles artisanales en argent.

Dernière petite astuce.

Et enfin, si vous voulez découvrir la Médina sous un autre œil et la voir vibrer autrement, visitez la médina au moment du mois de Ramadhan. D’une part, vous découvrirez le Festival de la Médina de Tunis, un festival où la musique arabe est à l’honneur. D’autre part  vous pourrez bénéficier d’une visite nocturne de la Médina accompagnés de l’un des guides accompagnateurs cités ci-dessus. Enfin, vous pourrez diner à l’heure de la rupture du jeun dans l’une des très bonnes adresses de la Médina.

Rim SOUISSI – Fondatrice de Comptoir Azur, société qui commercialise des produits d’artisanat de la Méditerranée nord et sud qu’elle a fondée pour promouvoir le savoir-faire des artisans de méditerranée.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *